Select Page

Le projet

Le projet

MyPeBS (My Personal Breast Screening) est un projet international unique financé par l’Union européenne. Il a pour but d’évaluer si un dépistage personnalisé du cancer du sein pourrait être une meilleure option de dépistage pour les femmes de 40 à 70 ans.

Améliorer les programmes
de dépistage actuels

com_h2_sep
Depuis la fin des années 1980, des programmes de dépistage organisé par mammographie du sein ont été introduits dans un nombre croissant de pays européens, sur la base des résultats de 8 grands essais randomisés. Le dépistage par mammographie a pour objectif de détecter un cancer du sein le plus tôt possible, avant tout pour réduire le nombre de décès par cancer du sein, mais aussi pour diminuer la gravité de la maladie au diagnostic et le recours à des traitements anticancéreux lourds (et l’anxiété associée).

Ces programmes ont toujours utilisé une stratégie «à taille unique» consistant à inviter toutes les femmes appartenant à un groupe d’âge cible (généralement entre 50 et 69 ans) à passer une mammographie (qui consiste en deux radiographies de chaque sein) tous les deux ou trois ans. Cette approche a démontré des avantages (réduction de 20% de la mortalité par cancer du sein). Cependant, certains effets secondaires sont associés aux mammographies : faux positif (anomalie détectée sur une image qui se révèle finalement bénigne) et surdiagnostic (dépistage par imagerie d’un cancer qui n’aurait pas causé de symptôme / serait resté cliniquement indétectable car évoluant très lentement), conduisant à un surtraitement inhérent (biopsies inutiles ou traitements anticancérieux lourds mis en place sans réelle nécessité) et un très faible risque de cancer radio-induit.

De plus, la sensibilité actuelle du dépistage par mammographie n’est pas optimale (16 à 35% des cancers détectés sont des cancers d’intervalle, c’està dire des cancers apparus entre 2 mammographies de dépistage) et environ un quart des cancers survenant chez des femmes régulièrement dépistées sont toujours diagnostiqués au stade 2 ou plus. Par ailleurs, l’impact sur la mortalité n’est pas aussi élevé que prévu.

Une approche prometteuse pour améliorer le dépistage par mammographie consiste en un dépistage personnalisé, basé sur le risque individuel de cancer du sein.

Dans la stratégie actuelle, toutes les femmes invitées sont dépistées de la même manière ;  or les femmes ne sont pas toutes pareilles: chaque femme a son propre risque de développer un cancer du sein, en fonction de nombreux facteurs tels que les facteurs génétiques, le mode de vie ou l’exposition hormonale.

Les progrès scientifiques récents ont grandement amélioré notre compréhension de la génétique du cancer du sein et ont permis d’identifier des facteurs de risque non génétiques. Nous disposons maintenant d’outils d’estimation des risques précis et de connaissances suffisantes pour étudier les avantages d’une nouvelle approche de dépistage basée sur l’estimation du risque individuel du cancer du sein: c’est précisément l’objectif de MyPeBS.

MyPeBS compare le dépistage personnalisé basé sur le risque au dépistage standard

com_h2_sep

MyPeBS est un projet de recherche européen qui vise à évaluer l’efficacité et la faisabilité d’un dépistage personnalisé du cancer du sein, basé sur le risque individuel de chaque femme de développer un cancer du sein.
Pour atteindre cet objectif, MyPeBS s’appuie sur une étude clinique internationale multicentrique randomisée* qui recrutera 85 000 femmes résidant en Belgique, France, Israël, Royaume-Uni ou Italie.

Cette étude comparera le dépistage standard actuel du cancer du sein à une stratégie personnalisée, qui proposera des mammographies plus fréquentes aux femmes à risque élevé de cancer du sein, et moins fréquentes aux femmes à bas risque (par rapport à la moyenne dans la population générale de la même tranche d’âge).
Le but de cette étude est de répondre à une question simple, mais fondamentale : est-il préférable de personnaliser le type et la fréquence du dépistage du cancer du sein en fonction du risque individuel de chaque femme?

*Une étude randomisée est une étude dans laquelle les participants sont répartis au hasard (répartition aléatoire par ordinateur) dans l’un des groupes étudiés ; cela permet de rendre ces groupes comparables.

Schéma d’étude MyPeBS

com_h2_sep
Cette étude contrôlée randomisée comparera deux groupes de femmes: un groupe qui suivra le dépistage du cancer du sein standard actuel (Groupe standard), et un groupe qui suivra une stratégie de dépistage personnalisée basée sur le risque (Groupe personnalisé), qui nécessitera un test ADN sur échantillon de salive et une visite supplémentaire par rapport au Groupe standard.
Schéma d'étude MyPeBS

Étant donné que le vécu personnel des femmes est au cœur de l’étude, MyPeBS cherchera à déterminer si une approche personnalisée est au moins autant, voire plus acceptable que le dépistage standard, en accordant une attention particulière aux inquiétudes que la connaissance de leur risque individuel de cancer du sein pourrait générer chez les femmes réparties dans le groupe Dépistage personnalisé.

Le projet évaluera également si les coûts occasionnés par une stratégie de dépistage personnalisée sont justifiés au regard des résultats cliniques obtenus (évaluation médico-économique).
Enfin, une fois les résultats de l’étude connus, MyPeBS proposera des recommandations générales pour un dépistage plus efficace et plus sûr du cancer du sein en Europe.

Financement Européen Horizon 2020

com_h2_sep_white

MyPeBS a reçu de l’Union européenne un financement de 12,5 millions d’euros au titre du programme de recherche et d’innovation Horizon 2020 (convention de subvention n ° 755394). Le programme Horizon 2020 est l’instrument financier mettant en œuvre l’Union de l’innovation, une initiative phare de la stratégie Europe 2020 visant à renforcer la compétitivité de l’Europe. En associant recherche et innovation, Horizon 2020 contribue à atteindre cet objectif en mettant l’accent sur l’excellence scientifique, le leadership industriel et la résolution des problèmes de société. L’objectif est de faire en sorte que l’Europe produise une science de calibre mondial, supprime les obstacles à l’innovation et facilite la collaboration entre les secteurs public et privé dans la réalisation de l’innovation.

26 partenaires au sein du consortium MyPeBS project_participating 7 pays participants project_doctors Environ 1 000 médecins et scientifiques impliqués dans le projet project_women 85 000 femmes attendues dans l’essai clinique La durée de l'ensemble du projet MyPeBS est de 8 ans ((2018-2025) Une durée de 8 ans pour l’ensemble du projet (2018-2025) project_funding 12,5 millions d’euros de financement Européen dans le cadre du

25 partenaires
au sein du consortium MyPeBS

7 pays participants à MyPeBS
7 pays participants
project_doctors
Environ 1 000 médecins et scientifiques
impliqués dans le projet
85 000 femmes attendues dans l’essai clinique MyPeBS
85 000 femmes attendues
dans l’essai clinique
La durée de l'ensemble du projet MyPeBS est de 8 ans ((2018-2025)
Une durée de 8 ans
pour l’ensemble du projet (2018-2025)
12,5 millions d’euros de financement alloués à MyPeBS Européen dans le cadre du programme Horizon 2020
12,5 millions d’euros de financement Européen
dans le cadre du programme Horizon 2020

MyPeBS, un consortium européen de chercheurs et d’experts internationalement reconnus dans le domaine de la prévention du cancer du sein

com_h2_sep

MyPeBS regroupe 25 partenaires de 7 pays différents (Belgique, Etats-Unis, France, Israël, Italie, Pays-Bas, Royaume-Uni), dont plusieurs institutions prestigieuses engagées dans la recherche et la prévention du cancer du sein. MyPeBS implique également des représentants de patients et des défenseurs de plusieurs associations, dont l’implication depuis le début a été cruciale.

MyPeBS est coordonné par Unicancer,Réseau français d’hôpitaux à but non lucratif dédiés à la lutte contre le cancer et un des principaux promoteurs d’études académiques en oncologie eu Europe. L’ensemble du projet est supervisé et contrôlé par un Comité exécutif composé des principaux acteurs du projet. Toute décision ayant une incidence sur la gouvernance, la composition ou le financement du consortium est prise par une Assemblée générale à laquelle chaque partenaire est représenté.

En outre, l’étude clinique elle-même est menée par un Comité de pilotage de l’essai clinique, et supervisée par un Comité d’éthique et de surveillance des données indépendant.

Membres du consortium MyPeBS
Partenaires associés au projet
Membres du consortium MyPeBS
Partenaires associés au projet
Membres du consortium MyPeBS
Membres du consortium MyPeBS
Membres du consortium MyPeBS
Membres du consortium MyPeBS
Membres du consortium MyPeBS

L’étude MyPeBS bénéficie du soutien de l’Assurance Maladie et de l’Institut national du Cancer (INCa), et a été approuvée par le Comité stratégique des dépistages des cancers présidé par le Directeur Général de la Santé.

Workpackages

com_h2_sep
Vue d'ensemble du projet MyPeBS
MyPeBS est organisé en 8 workpackages:

  • WP1: Sponsorship de l’étude clinique et flux de données
  • WP2: Investigation clinique
  • WP3: Méthodologie et analyse des données
  • WP4: Evaluation medico-économique
  • WP5: Evaluations sociologiques, éthiques et psychologiques
  • WP6: Communication et diffusion
  • WP7: Recommandations pour la future stratégie de dépistage du cancer du sein
  • WP8: Coordination et gestion globale du projet

Description des Workpackages (en anglais)